ani-kids.gif (40880 bytes)

logo.gif (4280 bytes)

About UsProgramsHow To HelpPrevention ClinicNews & EventsResource CenterFAQ'SContact Us
Site MapBack To Home

  title-news.gif (1527 bytes)

filler.gif (173 bytes)Press Releases
Articles

event.gif (6412 bytes)
To Our Children Section

Une découverte médicale énorme pour les victimes de brûlures
Discover Magazine, Septembre 1994                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                    
LES DIAGNOSTICS POUR LES DEUX jeunes filles transférées d’urgence  à l'unité de brûlures au centre médical St. Joseph à Fort Wayne, Indiana l'hiver dernier n`étaient pas prometteurs. Des brûlures au troisième degré couvrent 35 pour cent du corps d'une des patientes et toute la moitié inférieure de l'autre patiente.  Cette dernière a été donnée une chance de survie à cinquante-cinquante.  Pourtant, les deux filles ont été libérées de l'hôpital dans deux mois, et au moins une semaine ou deux d'avance, et sont maintenant bien sur la voie de récupération. Elles doivent leur bonne fortune à un nouveau produit qui remplace la peau en permanence.
Les brûlures du troisième degré détruisent le derme, la couche de peau juste en dessous de la surface extérieure de la peau.  (Les brulures du premier degré brûlent et rougissent la peau;. Les brûlures du deuxième degré provoquent des cloches et des dommages au derme).  Ces blessures sont particulièrement dangereuses parce qu'elles laissent le corps sans défense contre l'invasion des germes. Personne n'a fait une barrière plus efficace pour prévenir l'infection de la peau humaine, de sorte que les chirurgiens ont utilisé la peau de cadavre pour traiter les brûlures depuis 1881. Malheureusement, le système immunitaire du corps rejette toujours la greffe, habituellement dans les deux semaines, ce qui oblige les chirurgiens à continuellement remplacer la peau de cadavre.


Couramment, les chercheurs de “LifeCell Corporation” au Texas, ont mis au point un remplacement permanent pour le derme. “AlloDerm” que les chercheurs appellent leur produit, est fabriqué de la peau de cadavre, toute comme les greffes traditionnelles.  Mais il y a une énorme différence, les chercheurs “LifeCell” suppriment  toutes les cellules de la peau dans le derme du cadavre, car elles sont l’objectif de la colère du système immunitaire. Sans les cellules, le derme est constitué d'une matière collagène que le système immunitaire n'attaque pas.


Dans une peau saine, des cellules appelées “fibroblastes” aident continuellement à régénérer le derme. Bien que la procédure de ”LifeCell” supprime les “fibroblastes”, il laisse la protéine du derme intact. Ceci est important car la protéine dans les cellules “AlloDerm” fibroblastiques ailleurs dans le corps permet de se déplacer et de remplacer les cellules de “fibroblaste” manquantes dans le “AlloDerm”.  Une fois que le “AlloDerm” est greffé, dans quelques  jours vous voyez déjà des cellules de “fibroblastes” chez le patient qui prennent  droit de s’aménager où les autres cellules fibroblastiques ont été enlevés», de dire Jane Lea Hicks, vice-président “LifeCell”. "Les fibroblastes commencent à reconstruire la peau en utilisant le “AlloDerm”.

"AlloDerm” accélère le processus de guérison et les patients sortent de l'hôpital plus tôt, dit Robert Voorhees, le directeur médical du Centre Graver Régional de Saint-Joseph.  Voorhees avertit que son personnel n'a pas encore été en mesure d'effectuer une surveillance à long terme des patients traités par “AlloDerm”, seulement quelques opérations ont été effectuées - il demeure optimiste. "Il semble que c’est la meilleure chose que nous avons pour couvrir de grandes surfaces rapidement avec le moins de problemes possibles.

À notre sujet | Programmes | Comment nous aider |Clinique de Prévention | Événements & Nouvelles | Centre de ressources |
Questions fréquentes | Pour nous rejoindre | Plain du site

Copyright © 1999 - 2017:  Fondation TOMA pour Enfants Brûlés. Tous droits réservés.

Other Articles

Submit a related article
by emailing it to:
toma@fondtomafound.org