ani-kids.gif (40880 bytes)

logo.gif (4280 bytes)

About UsProgramsHow To HelpPrevention ClinicNews & EventsResource CenterFAQ'SContact Us
Site MapBack To Home

  title-news.gif (1527 bytes)

filler.gif (173 bytes)Press Releases
Articles


event.gif (6412 bytes)
To Our Children Section

Le clonage de la peau humaine

Une compagnie en Californie a créez une nouvelle génération de certaines parties du corps pour utiliser comme remplacement  temporaire de rechange.  Non par leur construction, mais en les cultivant en laboratoire. Jésus Segovia a été brûlé dans un feu de gaz en Novembre dernier.  Ses blessures ont bien guéries grâce, en partie, à la peau faite en laboratoire.  John Hansbrough, M.D., UCSD Medical Center, San Diego: "Nous avons utilisé cette méthode pour placer sur les plaies dans la salle d'opération.  C’était un remplacement temporaire pour lui permettre d’être ramené et stabilisé."

La peau artificielle commence comme un mélange contenant des cellules de la peau des prépuces provenant des nouveau-nés.  Le mélange est pompé sur un échafaudage  en plastique.  En sept jours, les cellules se multiplient et remplissent l'échafaudage pour produire une couche de peau.  Cette peau peut être cultivée dans le laboratoire en différentes grandeurs.  Gail Naughton Ph.D., Dermagraft: “d'une matière donneuse,  nous pouvons obtenir jusqu’à 250,000 pieds carrés du produit final."  Le produit, connu sous le nom Dermagraft est stérile afin que les patients subissent moins de problèmes d'infection et de rejet qui se produisent souvent avec la peau greffée d’un cadavre. John Hansbrough, MD "les patients peuvent rejeter cette peau dans quelques semaines et doivent revenir en chirurgie pour remplacer  la peau ".  Dans une étude de 85 patients brûlés, traités avec Dermagraft, la nécessité d'une intervention chirurgicale a été réduite de moitié, et les séjours hospitaliers ont été raccourcis par des mois.  Mais comment on se sent avec une peau artificielle?  Jésus Segovia, victime d’une brulure dit “je ne vois ou ne sent aucune différence, c’est comme je n’ai jamais utilisé une autre peau.".
                                                                                         
A mesure que Jésus guérissait, le Dermagraft a été remplacé par la peau saine de son dos et ses jambes. Les créateurs de DERMAGRAFT espèrent concevoir une peau permanente peut éliminer le besoin de greffes de la peau humaine.  Aussi dans les travaux:  un bouchon de tissu permanent pour les ulcères de pieds diabétiques, des cartillages et des valves cardiaques.  Tous ces sujets font actuellement partie d`études cliniques.

  • La recherche de la peau

Chaque année, des millions d'Américains souffrent d'organes et de tissus perdus à cause d'accidents, de malformations congénitales et de maladies telles que le cancer. Sur les 2,000,000  victimes de brûlures graves aux États-Unis, chaque année, autant que 15,000 ont besoin de greffes de peau. La Croix-Rouge américaine estime que seulement un sixième de la peau nécessaire pour les victimes de brûlures est disponible auprès des banques de tissus dans la nation.

Des peaux de cadavres peuvent être disponibles mais avec beaucoup de complications. Celà  peut coûter jusqu'à 1000 $ le pied carré.  Le produit arrive en fines lamelles qui doivent être reconstituées comme un `patchwork`.  Les peaux de cadavres portent également le risque de virus hébergeant y compris le VIH.

  • Clonage de tissus humains

“Advanced Tissue Sciences”, une société d'ingénierie tissulaire à La Jolla, en Californie, a développé la technologie de base pour la fabrication de tissus et organes humains destinés à la transplantation. La société utilise des cellules humaines pour développer des alternatives efficaces plus sûres et plus économiques vers les traitements actuellement disponibles.

Dermagraft est une feuille de tissu cutané humain, associé à un mélange synthétique alvéolé qui agit comme une couche supérieure épidermique ou de la peau.  Il a été utilisé avec succès comme une couverture transitoire pour les patients gravement brûlés.  Les cellules appelées “fibroblastes” sont prélevées sur les prépuces de nouveau-nées et mis au rebut lors de la circoncision.  Un prépuce donneur contient assez de matériel pour pousser 250,000 pieds carrés de peau.  Le produit final peut être stocké à -70 ° jusqu'à un an.

  • Avantages à utiliser ce type de peau

C’est facilement accessible pour le traitement des brûlures d'urgence, stériles.  Pas de risque de rejet par les tissus environnants et peut être cultivé et adapté pour les brulures de toutes les tailles.

  • Résultats

Dix patients ont été recrutés dans trois centres de brûlures.  Chaque version a été placée sur une brûlure d'épaisseur partielle ou totale de profondeur.  Les greffons ont été laissés pendant 28 jours.  Au jour 14, 98% des blessures étais couvertes par de la nouvelle peau. Toutes les plaies étaient fermées à 100% en 21 jours.  La FDA examine actuellement le traitement.

  • Autres utilisations

D'autres personnes qui pourraient bénéficier de Dermagraft sont les 2,6 millions de patients qui souffrent de la lente guérison chronique ou non-guérison des ulcères de la peau.  Un morceau de la peau serait branché sur la plaie pour favoriser la prolifération de la propre peau du patient.

Pour plus de renseignements, s’il vous plait communiquez avec:

Marie Burke
Advanced Tissue Sciences
10933 North Torrey Pines Road,
La Jolla, CA 92037


À notre sujet | Programmes | Comment nous aider |Clinique de Prévention | Événements & Nouvelles | Centre de ressources |
Questions fréquentes | Pour nous rejoindre | Plain du site

Copyright © 1999 - 2017:  Fondation TOMA pour Enfants Brûlés. Tous droits réservés.

Other Articles

Submit a related article
by emailing it to:
toma@fondtomafound.org